Les sushis : quand la cuisine japonaise s'invite à votre table

Les sushis : quand la cuisine japonaise s'invite à votre table

28/06/2024 16:45
Gaëlle LEBRETON
Cuisines d'ici ou d'ailleurs

Si la France est fière de sa gastronomie, qui a fait sa renommée dans le monde entier, cela n'empêche pas ses habitants d'être curieux des traditions culinaires qui existent en dehors de leurs frontières. C'est probablement l'une des raisons qui explique le succès du sushi dans notre pays depuis les années 90. Les Français en sont aujourd'hui les premiers consommateurs en Europe. En effet, 22 % de nos compatriotes déclarent que ce mets asiatique constitue leur repas au moins une fois par mois (1) et cette tendance est particulièrement forte dans les populations âgées de 20 à 34 ans (2). Traversons dès maintenant les mers ensemble pour en apprendre un peu plus sur le sujet.

Un seul riz vinaigré, mais diverses formes de sushis

Savez-vous vraiment ce qu'est un sushi ?

Le sushi est donc un plat traditionnel japonais qui est préparé à base de riz vinaigré agrémenté généralement de fruits de mer ou de poisson cru. Dans ses diverses déclinaisons telles que les makis, on peut aussi y trouver des légumes, du tofu frit ou de la viande. Cependant, si vous pensez que les Japonais en consomment au quotidien, vous êtes très loin la réalité. En effet, sur l'archipel nippon, ce plat est considéré comme relativement luxueux. En conséquence, à partir du moment où un certain niveau de qualité est respecté, il reste assez cher et il est réservé à des événements festifs. Il faut garder à l'esprit qu'au Japon, les sushis font partie d'un art culinaire millénaire. D'ailleurs, ils y sont concoctés par des maîtres sushis, encore appelés "itamae" qui, pour obtenir ce titre, doivent suivre un apprentissage en restauration durant au moins une dizaine d'années. Cette formation s'effectue uniquement auprès de chefs qui ont reçu l'autorisation de la dispenser. La dégustation de sushis est, par ailleurs, soumise à des règles que vous devez absolument connaître si vous voulez vraiment profiter de votre plat comme si vous étiez à Tokyo. Si vous n'êtes pas très adroit avec des baguettes, vous avez tout à fait le droit de manger avec les doigts. Cependant, vous serez attentif à tremper uniquement le côté qui comporte la garniture. En effet, le riz ne doit jamais être mouillé, car cela risquerait de remettre en cause la cohésion des grains entre eux.

Sushis
Sushis

Quelles sont les différentes sortes de sushis ?

Le véritable sushi ou nigirizushi se compose d'une boule ovalisée de riz sur laquelle est déposée une tranche de sashimi (poisson cru : saumon, thon, dorade...), de crevette, de crabe, d'omelette, de légumes... avec un soupçon de wasabi. Cependant, le mot sushi correspond aussi à un terme générique qui regroupe différentes déclinaisons. Le makizushi, appelé plus couramment « maki », se présente sous la forme d'un rouleau d'algue nori séchée qui renferme du riz vinaigré et au milieu duquel on peut trouver divers ingrédients (avocat, concombre, poivrons, poisson, fruits de mer...). Le temakizushi ressemble au makizushi à la différence près qu'il est en forme de cône. Le chirashi sushi est proposé dans un bol dans lequel différents ingrédients froids sont placés sur une couche de riz à sushi vinaigré. Dans l'inarizushi, ce dernier est servi dans une poche de tofu frit qui est à la fois sucré et vinaigré. Enfin, si le rouleau californien ou « sushi california » reste anecdotique au Japon, il remporte beaucoup de succès à l'étranger et notamment en France. Il s'agit en fait d'un maki qui est réalisé à l'envers, c'est-à-dire que le riz agrémenté de graines de sésame entoure l'algue. Lors de votre réservation de plats japonais, vous pourrez aussi ajouter des sashimis dans vos plateaux. Ceux-ci ne sont pas à proprement parler des sushis puisqu'ils ne comportent pas de riz, mais seulement du poisson cru. Cependant, ces tranches de poisson, qui sont caractérisées par leur grande fraîcheur, font partie intégrante de la carte nippone.

Si vous pouvez bien sûr manger ce plat emblématique de la culture japonaise dans un restaurant de Mâcon, de nombreuses enseignes proposent également des sushis à emporter à proximité de votre domicile. Il est très facile de passer commande sur Heustach pour déguster tranquillement chez vous votre plateau composé de délicieuses spécialités japonaises.

Les recettes made in Japan d'Heustach

La base du sushi : le riz

Même si vous n'êtes pas un adepte de la cuisine japonaise, vous savez forcément que : sans riz, pas de sushis ! C'est pourquoi avant d'envisager la réalisation de makis, de rouleaux californiens ou de cornets, vous devez commencer par préparer leur ingrédient principal. 

Sushis
Sushis
Riz à sushis

Vous aurez besoin de :

  • 🍚 330 g de riz à sushi (Ce qui correspond à environ 900 g une fois cuit.)
  • 🧴 2 cuillerées à soupe de vinaigre de riz
  • 🥄 une cuillerée à soupe de sucre
  • 🧂 2 cuillerées à café de sel
  1. En premier lieu, rincez le riz à l'eau claire jusqu'à ce que celle-ci devienne complètement transparente.
  2. Mettez-le ensuite dans une casserole, ajoutez 375 ml d'eau et portez à ébullition. Maintenez celle-ci pendant 5 minutes jusqu'à ce que vous constatiez la formation de petits tunnels dans le riz.
  3. Réduisez alors le feu au minimum, couvrez et laissez cuire 10 minutes. Toute l'eau doit être absorbée et le riz doit être bien tendre.
  4. Dans une seconde casserole, faites chauffer à feu doux le vinaigre de riz, le sel et le sucre en remuant sans cesse jusqu'à la dissolution de ce dernier.
  5.  Versez le riz cuit dans un grand plateau à l'aide d'une spatule et recouvrez-le avec la sauce.
  6. Mélangez en réalisant des mouvements en diagonale afin de ne pas briser les grains.
  7. Couvrez l'ensemble avec un linge humide et attendez son refroidissement complet.
  8. Vous devez savoir qu'une fois cuit, le riz à sushi ne se conserve que 24 heures.

Pas de "sou-chi" pour réussir vos makis avec Heustach

La fabrication de makis demande de la patience et un minimum d'habileté, mais plus vous en ferez, plus vous serez à l'aise et plus vous gagnerez en vitesse. Et après, quelle satisfaction de pouvoir déguster vos propres créations ! Par contre pour réussir à bien les façonner, il est indispensable que vous ayez une natte à sushi à votre disposition. 

Makis

Comme ingrédients vous avez besoin de :

  • ⬛ 5 feuilles de nori grillé
  • 🍚 550 g de riz à sushi cuit
  • 🥄 2 cuillerées à soupe de mayonnaise japonaise en tube
  • 🦐 une dizaine de crevettes cuites
  • 🥑 un avocat
  1. Commencer par éplucher, dénoyauter et couper votre avocat en lamelles.
  2.  Étalez ensuite une feuille de nori sur votre natte à sushi, recouvrez-la d'une couche de riz d'un demi-centimètre d'épaisseur sur sa moitié.
  3. Déposez un filet de mayonnaise au milieu du riz sur sa largeur.
  4. Juste au-dessus, ajoutez une rangée de crevettes et accolez-y une lamelle d'avocat. La garniture doit être bien équilibrée sur toute la largeur.
  5. Roulez le nori en partant de la zone avec le riz et serrez bien la natte.
  6.  Dégagez celle-ci une fois que votre rouleau est bien formé.
  7. Coupez-le ensuite au milieu, puis de nouveau en 3 de façon à obtenir 6 makis.
  8. Renouvelez l'opération avec les ingrédients restants.
  9. Vous pouvez, si vous le souhaitez, remplacer les crevettes et l'avocat par du thon rouge, du saumon fumé, un mélange de fromage frais et de concombre, du poulet teriyaki, etc.
  10. Servez vos makis avec de la sauce soja salée, accompagnée d'une touche de wasabi, telle que le veut la tradition japonaise.

Au Japon, il est possible de déguster des sushis aussi bien dans des établissements luxueux que dans un bar à sushis où l'on mange directement au comptoir. En France, toutes ces options sont également disponibles. Alors, si ce voyage en Asie a réveillé vos papilles de gourmet mais que la préparation de sushis vous semble représenter un défi trop difficile à relever, découvrez sans attendre les restaurants japonais de Mâcon autour de vous. Sélectionnez ceux qui proposent des sushis à emporter. Passez vos commandes en ligne dans votre enseigne préférée à l'aide d'Heustach et profitez du retrait gratuit.

Sources : (1) BFM Business. Le sushi : un marché au bord de l'implosion, par Julie Goutard Michael Aviram. Publié le 19 mars 2019.
(2) Toute la franchise : Sushi et Japan Food : quel est l’état du marché en 2020 ?, par Sandrine Cazan. Publié le 22 juillet 2020.

Cet article traite aussi les sujets suivants :
🍣
Suhsi

Articles liés